Communiqué d’Emmanuel CHAMBAUD, Secrétaire Général de l’Union Fédérale Autonome Pénitentiaire (UFAP UNSA Justice) : « une surpopulation carcérale historique »

« Au 29 février 2024, 76 258 personnes détenues étaient comptabilisées au sein des prisons françaises pour 61 737 places, soit 5.5% de plus en un an. Depuis la fin de la crise sanitaire, c’est chaque mois un chiffre historique et un nouveau record. Avec une croissance aussi soutenue de la population pénale, la livraison globale des 15 000 places supplémentaires programmée d’ici 2027 ne permettra pas à la direction de l’administration pénitentiaire de tenir son objectif de 80% d’encellulement individuel. (…)

La surpopulation est un problème auquel le législateur se doit d’apporter une réponse. Un véritable débat de société doit également s’ouvrir plus globalement sur la prison : le temps d’incarcération doit-il être un temps utile ou une simple privation de liberté ? »

Nous appelons à un véritable dialogue. Fédérons-nous : https://territoires-prisons.fr/adhesion/

 

Courrier-senateurs-surpopulation-1

Partager